mardi 16 septembre 2014

Des trottoirs pour téléphoner en Chine

Trottoir pour piéton au téléphone en Chine
En Chine, la ville de Chongqing expérimente depuis une semaine des trottoirs avec ou sans téléphone portable. Cet aménagement de l'espace urbain a été décidé par les autorités municipales pour résoudre les problèmes de cohabitation entre différents types de piétons : ceux qui continuent d'utiliser leur téléphone en marchant et les autres.




Un trottoir en deux parties séparées par une ligne blanche au sol. Une partie pour les addictes au téléphone portable, qui restent les yeux figés sur leur écran y compris lorsqu'ils marchent dans la ville. Et une partie réservée aux piétons sans téléphone portable. Une addiction qui représenterait près de 80% des cols blancs en Chine, selon un sondage effectué par un site de recrutement en ligne chinois. Ces problèmes d'addiction aux écrans concernent surtout les plus jeunes.

Trottoir pour piéton au téléphone en Chine

La séparation par une ligne blanche peinte au sol permet aux accros du texto de continuer à tchatter, les yeux baissés, en suivant la ligne blanche, sans avoir besoin de cesser leur occupation au téléphone. Ce dispositif leur permet d'éviter les crash contre des éléments du décor ou contre d'autres piétons. Un progrès pour la sécurité des piétons selon les uns, une fâcheuse tendance à traiter avec indulgence les réels problèmes d'addiction rencontrés par ces jeunes selon d'autres.

Aujourd'hui, le dispositif de guidage est représenté par une ligne blanche, peinte au sol. Mais rien n'empêche d'imaginer que dans un avenir proche, le smart-trottoir de demain remplacera la ligne blanche par un guidage sonore en cas de franchissement du champ électromagnétique qui équipera chaque trottoir. La montre Apple Watch sera équipée d'un récepteur qui bippera en cas de trop fort éloignement, rappelant à la réalité le piéton. La version pour addicte en traitement sera équipée d'un montre qui délivrera des décharges électriques en cas d'une trop forte déviation par rapport au trajet central du trottoir.

Mais ce qui est le plus inquiétant dans l'histoire, c'est qu'un style de vie de technophile à outrance a influé sur les choix de la politique publique d'une ville. Or l'objectif d'une politique publique de la ville est de faire mieux vivre les gens entre eux. Pas de les isoler dans leurs mondes virtuels. Tant mieux si cet évènement, dans cette ville de Chine reste anecdotique. S'il se répand dans d'autres lieux, la politique publique y perdra beaucoup.


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 

Agenda

Informations Éditeur


Copyright © 2007 - 2015 - Tous droits réservés
Logo Connexion Mobile


Contacter l'Éditeur de ce blog


A propos


Gadgets Mobiles

  • ads
  • ads
  • ads
  • ads

Actualités Insolites Copyright © 2007-2012 This Blog is Designed by Ipietoon